Tel: +33 (0)6. 72. 71. 58. 88. | Mail: contact@svpf.fr


Recherche avancée

Lutte contre le gaspillage alimentaire : l’expérience de la ville de Paris | Le plan déchet

Santé Publique & Hygiène des denrées alimentaires »

Etude du comportement de Listeria monocytogenes dans des "salades traiteur" conditionnées sous atmosphère modifiée

Afin de préciser le comportement de Listeria monocytogenes dans des salades composées réfrigérées industrielles commercialisées en grande distribution, des tests d’ensemencement volontaire ont été réalisés, avec conservation des échantillons à + 4 °C durant quinze jours après inoculation.
Une décroissance significative de la population de Listeria monocytogenes est observée dès le quatrième jour dans le cas des carottes râpées et du taboulé. Le même effet est constaté avec la salade piémontaise à partir du neuvième jour d’entreposage.
Ces résultats démontrent que les salades traiteur ne constituent pas des denrées "à risque" au regard du danger Listeria et permettent d’envisager d’alléger les plans de surveillance en place dans l’industrie dans le cadre de la prévention de la listériose humaine.

Santé Publique & Hygiène de l’eau »

Eau, santé publique et compétences vétérinaires

S’il n’est pas ici de notre propos de faire l’inventaire de l’extraordinaire diversité des secteurs d’activité pour lesquels la profession vétérinaire occupe une place privilégiée, l’actua­lité, pour ceux d’entre nous qui exercent des responsabilités dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments, est dominée par un élément nouveau : il s’agit de la question de l’eau et de son impact sur la santé publique. Considérée sous l’angle vétérinaire, cette question se limite à celle de la qualité sanitaire des eaux utilisées en agro­alimentaire. Il s’agit-là d’une préoccupation nouvelle qui a fait irruption de façon spectaculaire dans le monde vétérinaire au travers de la régle­mentation, et tout particulièrement le règlement européen (CE) n° 178-2002 (1) qui positionne l’eau parmi les denrées alimentaires.


Santé Publique & Santé Animale »

Voyager à l’étranger avec son carnivore domestique

Depuis le 1er octobre 2004, date de la mise en application du règlement (CE) n° 998/2003, les carnivores domestiques (chiens, chats et furets) doivent répondre à de nouvelles conditions sanitaires pour circuler au sein de l’Union européenne. Les différents points de la réglementation comprenant les aspects communs à tous mouvements de carnivores domestiques, les éléments spécifiques à certains pays ainsi qu’une approche des modalités commerciales seront d’abord exposés. Dans une seconde partie, les risques liés aux transports seront décrits en insistant sur l’épidémiologie des maladies très largement répandues dans le monde entier. Enfin, les moyens de maîtrise de ces risques seront précisés de manière pratique pour aider à la résolution des problèmes régulièrement rencontrés par les propriétaires
d’animaux lors de leur départ.

Santé publique : Enjeux institutionnels »

Lutte contre le gaspillage alimentaire : une mission pour la santé publique vétérinaire

Problématique de nos pays développés, le gaspillage alimentaire atteint des proportions aberrantes en Europe avec, selon les sources, parfois plus de 100 kg de déchets par habitant et par an… Alors que dans la plupart des pays du monde, c’est la conservation des aliments qui constitue le problème majeur, chez nous, c’est la consommation qui déraille.


Restez informé...

Entrez votre e-mail :

News Letter

Pour se désinscrire : Cliquez ici