Tel: +33 (0)6. 72. 71. 58. 88. | Mail: contact@svpf.fr


Recherche avancée

Numéro 4 - PP 19-26

Nouveaux apports de la ration ménagère dans la gestion nutritionnelle du chien et du chat

décembre 2009
Vous n'êtes pas abonné au site.
Veuillez vous inscrire pour pouvoir lire les articles en entier.

Une ration ménagère est parfois demandée par certains propriétaires et reste parfois la seule solution pour des animaux qui refusent de consommer tout aliment industriel, alors que leur situation physiopathologique nécessite une ration adaptée. Plutôt que d’en avoir peur, il est certainement préférable de répondre de manière professionnelle à ces propriétaires, pour le bénéfice de l’animal et de son vétérinaire qui montre ainsi sa capacité à nourrir convenablement les animaux qu’il soigne. Des exemples sont déclinés, lorsque le propriétaire souhaite nourrir son animal avec une ration ménagère lors du traitement de l’obésité, dans le cas d’un chat en insuffisance rénale chronique qui refuse un aliment diététque industriel pourtant adapté, et enfin dans le cas d’un animal qui présente pour plusieurs maladies simultanément, obésité et urolithiase, que seule une ration ménagère peut prendre en compte simultanément. La ration ménagère peut être adaptée à chaque cas, grâce au choix des ingrédients et à la disponibilité de compléments nutritionnels spécifiques et adaptés.



Article modifié Juin 2011

Restez informé...

Entrez votre e-mail :

News Letter

Pour se désinscrire : Cliquez ici